Twister 80 Rollerblade feed-back après 6 km de test sans chute…

Un patin d’une qualité de fabrication hors-pair ! Robustesse parfaite, conception ultra efficace, rendement des roulements d’usine optimal, design masculin, chausson ultra confort, seul bémol le poids : 1 Kg 813 le patin, ça fait plus de trois kilos dans les baskets, c’est assez pesant. En montage de roue, ça donne 80mm de diam et 80A en densité, pour moi c’est optimal comme compromis pour de la grosse rando en up&down dans cette bonne vieille ville de Besançon.

Avec un détail sur le Shock Eraser de Rollerblade, dont je ne sais vraiment comment décrire ici la sensation, car cela rejoint la physiologie de l’effort du patineur. Enfin, disons que lorsque je changeais de plan, avec une impact faible, par exemple une bordure, une réaction ostéopathique crééait en moi un petit courant électrique particulier et vif sur une partie charnue de mon anatomie destinée à la respiration digestive. Un style de choc électrique. Bref, je ne vous cache rien.

Enfin, un autre détail, concerne la pesée des patins, avec une disparité de plusieurs centièmes de grammes entre les deux pieds, mais surtout au lieu de noter une diminution du poids après le premier roulage, (dû à l’usure de la gomme) la balance de précision de la poste indiquait une prise de poids de l’ordre du centième de gramme. Sueur dans le chausson ? Pluie fine sur la coque ? Poussières tu redeviendra foussière…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *