Downhill made easy

Comme un touriste à Courchevel !

Et bien, voici quelques images de web-réalité de la rue des Cras à Besançon… Extraits d’une session de free-downhill (traduction : descente libre après remontée à l’énergie humaine) (grosse rando…) Tranquille dans le flux de la circulation, évitant de gêner les véhicules, ainsi que les je réfute touristes, il y a suffisamment de place pour évoluer en toute confiance.

Certes, d’aucun reprochent l’absence de casque, cependant, je réfute la sécurité passive qui déresponsabilise l’individu. Privilégiant la sécurité active, vous noterez le port de protèges poignets qui assure l’essentiel, la résistance à l’impacte au sol car ce seront toujours les mains qui toucheront le sol en premier. Pour ce qui est du fameux freinage Lausannois ;

J’y arriverai sans doute le jour où je prendrai une remontée mécanique…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *