« The » confort zone

On en parle toujours abondamment dans d’innombrables circonstances sans jamais analyser ce qu’est la zone de confort, traduite ici par assurance. Votre assurance en roller par exemple, provient de plusieurs paramètres : l’état de votre matériel, la météo, le lieu, votre physiologie de sportif, l’entourage des amis ou des inconnus, votre but, une démarche… La constitution de l’ensemble des paramètres cités ici, sont votre assurance. La zone ; c’est trop péjoratif, le confort ; c’est trop satisfaisant. Par exemple, lorsque tout change, les rollers, le lieu, la nutrition, l’entourage d’inconnus peu bienveillants, le but de briller en se dépassant ou une démarche compétitrice, c’est courir à la catastrophe car votre assurance est noyée… C’est compliqué tout cela, non ? Alors restons dans la zone de confort… Ici une vidéo shootée à Brighton sur Dyke street… Mon dilemme actuel, la fin de vie des FSK en 320 mm pour utiliser un nouveau patin, moins performant… Donc plus dangereux ? Pas tout à fait car justement, l’insatisfaction pousse à apprendre de nouveau… La suite au prochain épisode !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *