musik de film

Une bonne vidéo de glisse, c’est depuis toujours des images, et de la musique… Endless summer, Puzzle, Apocalypse snow, All I can, What girls want, Walls of perception, Toy machine, White Balance, Whiteshine, Few words, la nuit de la glisse… D’innombrables réalisations ont abordées le genre et la réunion, le mariage entre la musique et l’action représente vraiment toute la coolitude existante autour de notre culture de la glisse… Alors sans tomber dans les clichés, il faut toujours choisir avec précision le son de l’image, pour couronner avec attention et délicatesse l’esprit du rideur, son intention, son émotion et son engagement… C’est l’essence même des musiques de film… Personnellement, je prend toujours un pied énorme à choisir et réaliser mes clips, afin de partager le propos, car oui, c’est finalement le point le plus important, le partage !

Certes, on aperçoit parfois un rideur ici ou là faire son truc par hasard, mais le retour en vidéo constitue aussi un acte politique d’indépendance obtenu grâce à Internet, ne plus être tributaire des médias dominants et communiquer grâce au D.I.Y… Tellement plus réel et dénué de filtres… Et cela fonctionne, ce blog en est la preuve… Ici en vidéo, quelques extraits du festival détonation dont les artistes nous donnent ou créent parfois spécialement pour l’occasion…

Fin du fin, certains rideurs composent eux même la musique de leur session, comme Tommy Guerrero ou Ken Krykler, pour ne citer qu’eux, tandis que d’autres dessinent, mais nous en reparlerons dans un prochain post… Pour conclure, comme le répète Tiga dans Riding zone, bon ride à tous ! (Et surtout pas bonne gaufre bande de petit cascadeur !)

Ici en lien le festival international du film free-ride de Tarbes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *