Performance poétik

Followeurs, followeuses :

Macron
Ça rime avec gros son
Sous ta république et ces ors
Il y a comme une nuisance sonore
Majorité à l’assemblée
Direction des ministres
Tu fais ce que tu veux d’emblée
C’était déjà un mandat sinistre
Dictature média
Tous n’en faisons pas profil bas
La liberté d’expression
Ce n’est pas une omission
Personnellement j’en appellerai à la garde républicaine
Pour nous protéger de tes conneries
Emmanuel je n’ai pas la haine
Et j’aime quand l’administration sourie
Tu disais être du centre
T’es tellement extrême
Qu’il ne doit y avoir que ton ventre
Comme travail que tu aime
Vraisemblablement t’es toujours un ultralibéral
Qui fait bosser les CRS
Eux ils ont le moral
Facile, ils tapent pour que l’on cesse
Notre France n’est pas celle là
Ou l’incendie de la cathédrale démarre
Personnellement ma démocratie j’y crois
Cette pyromanie tout le monde se barre
Pour repartir vers une note optimiste
Je rappelle qu’en chacun de nous il y a un artiste
Alors c’est pour une glisse libre
La poésie d’une toute autre fibre
Ceci étant dit
Je peux reprendre ma glisse
Ici pas de politique ou de déni
L’action, la pensée, se déplace sans police
Je ne vous le cacherais pas
Ces quelques vers ne sont qu’une introduction
A ma poésie, ma vibration
A ma glisse et sa lecture celle là.
Car elle est heureuse
Pas de chagrin dans mon débat
Ah si, à peine une chute hasardeuse
La glisse urbaine, montagnarde, océane, ne complexifie pas.
Je l’ai appelé ainsi
Une glisse libre cela va de soit
Elle fait partie de la vie
Aucune politique n’impose sa loi
Poésie totalement inutile
Donc tout à fait indispensable
Ce mouvement habile
Est plus que responsable
Ici pas de couleur politique
Une seule vérité
L’attitude internationale diplomatique
Eviter de tomber
Pas besoin d’être riche
La créativité l’endroit ou elle se niche
Pour sortir du lot facilement
Votre identité ne me ment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *