Rue Sâle

Souvent, les gens abandonnent des objets dans les rues sans utiliser les poubelles. Je le vois à Besançon, c’est assez étrange. Des emballages vides, ça et là, des canettes cassées en bringue, des paquets de clopes, et des objets tous plus curieux les uns que les autres… So many people forgot the use a rubbesh bin, instead of a smart behaviour… Erläuterungen : Schlecht arbeit von volk.

Un viel emballage « on the ground » ce n’est pas un SMS d’un ami, an old packaging isn’t a message from a friend, ein lebbensmittelpack, is nicht zeine post geschrift… Le plaisir de trasher, non mais vraiment TRASHER une rue en vrai, ça serait un vrai exutoir, pour les frustrés de la poubelle, enfin, tout laisser crade, et ne pas nettoyer, voir même la souiller volontairement cette rue, comme lors d’un festival. A kind of kult ? Prière de ne rien jeter sur la voie publique, sauf les rideurs… (pas leurs objets, les gens des rues… ) Surf rider foundation, Mountain rider foundation, Police municipale ? Pour réprimander les pollueurs ? Un beau film de free-ride urbain, cela devrait être propre normalement… Alors comme j’ai le multipoche et que les poubelles ne sont pas loin… Je cotise pour ma ville, I pay for my Country, Ich bin ein Berliner mit qualität…

Un plan pour optimiser la qualité de recyclage, up-cycling there : http://www.groupenicollin.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *