le Q des caisses de bagnole

Sacro-sainte automobile… Indispensable pour rejoindre la mer, la montagne, le park, les pays lointains… le supermarché, les parents ou l’agence d’intérim… Quel dépaysement ! Alors l’invention du stickers comme un Art à part entière, un marquage de territoire, un panneau indicateur ou une publicité, un pense-bête, un peinture rupestre shamanique, le timbre fiscale de vignette, la tendance à ne pas suivre, la traçabilité des stations, une griffe… Adrénaline : Coller ce célèbre sticker « j’aime ta femme » sur sa Lamborghini ?

En skate et le roller, faut-il faire de la route pour faire de la route ? En ce qui concerne le triste auteur de cette sinistre question, et bien, il préfère emporter un équipement, un seul, léger, moins de 10 kilo, pour évoluer dans l’environnement urbain destination… Pour ma part, je crois que les trottinettes élec ont de beaux jours devant elles. « j’aime le nucléaire » Oui, c’est une extraordinaire invention. Mais faire de la route pour retrouver une route ne serait-il pas déjà une gageur ? Je vous abandonne à cette question, ma compagne à déjà la réponse. Certes les bagages sont plus lourds, mais sur place, j’ai mon propre matos, Opé rationnel ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *