Les cheveux des filles…

La vie urbaine et le Ride des pierres artificielles de nos trottoirs, nos rues, avenues, boulevards… (et non pas les rides de la peau…) Autant d’espace où nous pouvons trouver la présence permanente des personnes qui peuplent la cité. Et hasard de la technologie, la mécanique des roulements d’inline recueille très régulièrement, et presque à chaque sortie, des cheveux longs qui se coincent dans l’axe des roues du patin…

Mademoiselle, pourtant élégante, gracieuse et féminine, inébranlable, (c’est la cas de le dire), sur une démarche épanouie déterminée, perd des cheveux… La photo ci-dessus, et un exemple des amas capillaires très régulièrement retrouvés coincés dans l’axe des roues.

En gros, si l’envoûtement érotique des femmes est si puissant, c’est parce que les roller recueillent les cheveux cassant, pointes fourchues, mèches abimées… Mais pourtant, Question : Aucune fille ne se décoiffe en ville… Comment perdez-vous vos cheveux mesdames ? La frénésie de la carte-bleue, sans doute… Hum#q%€;-&£$ ???!=(°_°)… Ce détail doit être négligeable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *