Le traît d’union montagne océan

Besançon est-elle La capitale du freedownhill ? Pourquoi ai-je choisi ce pseudo en 2001 inspiré par les chewings gum Freedents et le site Inlinedownhill.com ? Est-ce que le meilleur spot de free-ride downhill Français serait la citadelle de Besançon ? Pourquoi la psychologie des citadins représente-t-elle un vrai danger tout comme les requins ou les avalanches ? Est-ce que je vis au cœur de la cité ou est-ce un vrai amusement de pratiquer cette glisse ? La valeur de dépassement de soi dans la glisse, sans écraser son adversaire, sauvera-t-elle le monde ?

Oui, la construction de Vauban fut probablement construite pour le jeu des sports à roulette, en particulier le roller. Epris de liberté, j’ai eu l’idée de m’inspirer d’Inlinedownhill.com pour trouver mon indépendance dans l’Internet. Techniquement, chacun peut se sortir les doigts sur n’importe quel spot de descente, à Besançon ou ailleurs, j’aime les balades romantiques. Le mensonge des femmes et des hommes est la pire chose à affronter car la nature minérale ou animale aquatique ne trompe jamais. Avoir la chance de vivre pour le travail sur les avenues de descente et également pour le loisir est quelque chose d’unique et relativement rare en ville Européenne. Pour la dernière question, je répondrai personnellement en rappelant que des mesures de préservation climatique anticipatoires, afin de sauver les phénomènes de précipitations pluviométriques devraient ETRE PRISE CONCRETEMENT PAR LA SOCIETE AVEC PAR EXEMPLE L’ARRET DES MOTEURS THERMIQUES POUVANT ETRE SUPPRIME PAR DES CAPACITES ATHLETIQUES ECO RESPONSABLE…

Freedownhill se vautre, fall down, catastrof…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *